Remettre en question le stéréotype de la paresse liée au TDAH

Remettre en question le stéréotype de la paresse liée au TDAH

Vous en avez assez d'être traité de paresseux lorsque vous luttez avec des tâches inachevées ? Il est fort probable que ce ne soit pas un manque de volonté - c'est le TDAH qui perturbe votre motivation. Dans cet article, nous plongeons dans la science derrière les raisons pour lesquelles les personnes atteintes de TDAH ont du mal à démarrer des tâches et à maintenir leur dynamisme. En explorant les particularités des cerveaux affectés par le TDAH, en discutant de la dysfonction exécutive et des impacts sur la santé mentale, nous vous apportons toutes les informations. Démêlez pourquoi le TDAH n'est pas synonyme de paresse et découvrez comment naviguer ces défis sans vous épuiser.

Published on
26/9/2022
Updated on
7/2/2023
estimated reading time
minutes

écrit par

Alice

The mini Adhd coach

Reviewed by

Dans cet article

Reviewed by

A word form our expert

Non, les Personnes Atteintes de TDAH ne sont Pas Juste 'Paresseuses' - Voici Pourquoi

Vivre avec le TDAH, c'est vivre avec cette piqûre frustrante de ne pas pouvoir terminer les choses à temps. 😤 La lutte pour trouver l'énergie de démarrer des tâches quand on déborde d'idées géniales peut être si irritante - et, franchement, assez démoralisante.

À l'époque, quand j'essayais encore de comprendre les particularités de mon esprit embrouillé par le TDAH, j'étais mon propre pire critique. Je me poussais sans relâche à faire des choses, même quand je n'en avais pas envie. Le résultat ? Un épuisement fréquent, des attentes déçues et un sillage de gens déçus autour de moi. La lutte pour trouver et conserver la motivation m'a pesé, et j'ai commencé à me demander : qu'est-ce qui cause vraiment cela ? Suis-je juste paresseux ? 😫

Ne vous méprenez pas, je comprends que tout le monde, y compris les neurotypiques, a ses jours sans, quand il n'a envie de rien faire. Mais voici le hic – lorsque des gens comme nous avec un TDAH nous retrouvons dans un creux de motivation, nous sommes souvent étiquetés de toutes sortes d'étiquettes nuisibles. C'est comme si le fait de mettre les choses en pause parce que nous manquons d'énergie ou de désir pouvait nous faire paraître carrément paresseux du point de vue d'un étranger. Mais je suis ici pour défier ce stéréotype de front. 💪

Dans cet article, nous allons plonger dans les montagnes russes de la vie avec le TDAH et comment cela perturbe notre motivation. Nous explorerons comment notre cerveau TDAH travaille contre nous, conduisant à une pression auto-imposée et à des critiques qui conduisent à un épuisement trop familier.

Nous aborderons divers aspects, des symptômes classiques du TDAH et de la lutte pour accomplir des tâches à l'impact sur notre santé mentale et notre fonctionnement exécutif. Alors, rejoignez-moi pour démêler les mystères du TDAH, comment il affecte notre motivation et, plus important encore, comment nous pouvons naviguer à travers ces défis et prospérer. ⭐

Comment le TDAH Peut Nous Faire Paraître Paresseux

Ah, le redouté mot en L - la paresse. 🙄 Beaucoup d'entre nous avec le TDAH avons été étiquetés 'paresseux' à un moment ou à un autre, n'est-ce pas ? Mais qu'est-ce que la paresse, au juste ?

La paresse est souvent définie comme un manque de volonté de faire quelque chose ou comme une absence apparente d'effort pour atteindre un objectif. Mais si vous vivez avec un TDAH, vous savez qu'il se passe généralement bien plus de choses sous la surface. Beaucoup de personnes qui ne comprennent pas pleinement le TDAH pourraient voir nos symptômes - comme des problèmes d'organisation ou des difficultés à terminer des tâches - et supposer que nous sommes simplement trop paresseux pour faire les choses.

Mais sous la surface, il y a une myriade d'expériences et de symptômes individuels communs au TDAH en jeu. Décortiquons-les et analysons ceux qui pourraient nous faire paraître ainsi. ⬇️

Les Complexités de la Motivation

La motivation est une chose capricieuse, surtout quand on y ajoute le TDAH. Pour les personnes atteintes de TDAH, notre motivation peut varier énormément et parfois, même lorsque nous sommes super passionnés par quelque chose, nous avons quand même du mal à démarrer. Ça vous dit quelque chose ? 😉

Maintenant, il y a différentes origines de la motivation. La motivation intrinsèque provient de nos propres désirs internes d'atteindre ou d'accomplir quelque chose. C'est le carburant pour nos passe-temps, nos intérêts et même nos relations. Nous faisons ces choses parce que nous le voulons, et elles nous apportent de la joie.❣️

La motivation extrinsèque, d'autre part, concerne les récompenses ou conséquences externes. Pensez aux notes, aux promotions professionnelles ou même à l'approbation sociale. Pour beaucoup d'entre nous avec un TDAH, la motivation extrinsèque peut parfois être une épée à double tranchant. Nous pourrions accomplir une tâche uniquement parce que nous convoitons cette récompense à la fin, mais parfois le prix n'est pas suffisant pour maintenir notre attention ou notre effort.

En fait, une étude de 2017 a révélé que les adolescents atteints de TDAH se sentaient souvent moins motivés pour les tâches qui semblaient de longue durée, trop lentes, prévisibles ou trop familières. Au contraire, les activités qui incluaient le soutien et l'interaction sociale étaient très motivantes pour eux - très probablement en raison de la motivation extrinsèque qui agissait comme un renforcement social. 🤜🤛

Cependant, cela peut aussi aller dans l'autre sens. Par exemple, j'aimais faire des illustrations et des bandes dessinées. 😍 Pour moi, c'était une manière de manifester visuellement mes idées tourbillonnantes. Mais un jour, quelqu'un que je connaissais m'a donné un retour non sollicité qui m'a secoué. Cela a été dur, surtout parce que j'étais non diagnostiqué à l'époque et que je n'avais pas les outils pour traiter ce qui se passait émotionnellement. 😞 Ce commentaire a gravement entravé ma motivation intrinsèque, me faisant sentir que mon talent et mon plaisir n'étaient pas 'suffisamment bons'.

Cependant, avec un diagnostic, une bonne gestion du TDAH et des stratégies de régulation émotionnelle, j'ai repris mon stylo et commencé à dessiner à nouveau. 😁 J'ai appris à voir les critiques comme des opportunités de croissance plutôt que comme des attaques contre ma propre valeur. Et laissez-moi vous dire, comprendre mon propre TDAH a été un changement radical dans la redécouverte de mes véritables intérêts et comment je peux les poursuivre sans avoir à compter sur la motivation et la validation extrinsèques. 😎

Dysfonctionnement Exécutif

Le dysfonctionnement exécutif affecte notre capacité à commencer, organiser et terminer des tâches. Ainsi, même si nous avons toute la motivation du monde, ce trouble cognitif peut nous arrêter net. Ce n'est pas un manque d'effort ; c'est notre cerveau TDAH qui travaille contre nous.

Si vous avez déjà fixé une liste de tâches sans pouvoir réellement commencer aucune des tâches listées, vous n'êtes pas seul. Ce n'est pas que nous sommes paresseux ; initier des tâches est véritablement difficile pour nous. Et une fois que nous commençons, terminer les tâches est un autre obstacle. Pour ceux qui nous entourent et qui ne comprennent pas, cela peut ressembler à de la paresse, mais c'est un symptôme de notre trouble qui nécessite une gestion appropriée.

Attention et Hyperactivité

Être facilement distrait et avoir du mal à se concentrer sont également des aspects clés du TDAH. Ainsi, dans une salle de classe ou sur le lieu de travail, même si nous voulons nous concentrer, nous pouvons nous retrouver à regarder par la fenêtre, à gigoter ou à rêvasser. Le stéréotype selon lequel nous ne 'travaillons pas dur' peut mener à une étiquette de paresse. 😑

Le récit autour de l'effort et du TDAH peut être mieux compris grâce aux aperçus d'études évaluées par des pairs. Par exemple, une étude a découvert que les personnes atteintes de TDAH pourraient surestimer l'effort nécessaire pour les tâches mentales et physiques. Cela pourrait signifier qu'elles hésitent ou se retiennent de se plonger dans des tâches perçues comme exigeantes, non pas parce qu'elles sont paresseuses, mais parce que cela semble plus exigeant que pour une personne neurotypique. En fait, lorsque les participants étaient médicamentés avec des médicaments stimulants, leur niveau de motivation était plus similaire au groupe témoin. 🤯

Ainsi, lorsque quelqu'un remarque, 'tu es intelligent mais paresseux', il se peut qu'il ne saisisse pas l'ensemble du tableau. La lutte pour se concentrer ou fournir un effort n'est pas un manque de volonté ; il s'agit davantage de la manière nuancée dont les individus atteints de TDAH perçoivent les tâches, ce qui est entrelacé avec la motivation.

Conditions de Santé Mentale Comorbides

Si vous vous retrouvez constamment à désirer faire les choses mais à vous sentir émotionnellement ou physiquement bloqué, vous pourriez être aux prises avec quelque chose appelé avolition.

Non, ce n'est pas juste votre TDAH faisant sa danse habituelle. C'est comme du TDAH sous stéroïdes en ce qui concerne l'initiation même de tâches basiques comme payer les factures ou faire le dîner. Il ne s'agit pas seulement de faire des erreurs ou des fautes par négligence ; c'est plus comme si votre cerveau heurtait un mur, refusant de passer à la vitesse supérieure même lorsque vous êtes pleinement conscient des conséquences graves. 😨

Maintenant, voici où cela devient intéressant : bien que l'avolition puisse sembler une forme extrême des difficultés que les personnes atteintes de TDAH éprouvent, il y a une différence cruciale. L'avolition peut frapper n'importe qui, pas seulement les gens avec un trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité. Elle est en fait plus communément associée à d'autres conditions de santé mentale, telles que le trouble bipolaire, la schizophrénie et d'autres troubles de l'humeur.

Les conséquences de l'avolition peuvent s'étendre au-delà des tâches quotidiennes. Elle pourrait sérieusement affecter le succès académique et même vos performances aux tests d'intelligence. Le traitement est crucial car, non traité, cela peut conduire à un effet domino de stress, d'anxiété et de dépression, compliquant davantage vos symptômes de TDAH. 😬

Si cela vous semble familier, il pourrait être temps de consulter un professionnel de la santé, car votre lutte pour terminer les tâches pourrait être un symptôme d'une autre condition coexistante. Comme nous le savons d'après les recherches, les personnes atteintes de TDAH sont plus susceptibles de souffrir de certaines conditions comorbides, donc c'est certainement quelque chose à garder à l'esprit lors de la navigation des problèmes de motivation. 💕

Visualisez vos traits liés au TDAH

Découvrez où vous vous situez dans le spectre du TDAH en répondant à 28 questions inspirées de l'Échelle d'Auto-évaluation pour Adultes (ASRS).

Faites le test gratuitement !

Reformuler l’État d’Esprit ‘Paresseux’

Soyons honnêtes ; nous vivons dans une culture du travail acharné où prendre des pauses et ralentir est souvent mal vu. Mais devinez quoi ? Se reposer n'est pas de la paresse ; c'est prendre soin de soi, et prendre soin de soi est crucial pour la santé mentale. Vous n'êtes pas un robot ; vous êtes un humain qui a parfois besoin de se recharger. Alors ne tombez pas dans le piège sociétal qui assimile le repos à la paresse. Souvenez-vous, même une voiture a besoin de s'arrêter pour faire le plein. 🚗

Bien que cela puisse être tentant, essayez de ne pas vous juger par rapport à ce que les autres peuvent faire. L'auto-compassion est essentielle ici ; comprenez que le trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité ou même d'autres troubles de l'humeur peuvent se manifester par des difficultés à accomplir des tâches ou par une faible motivation. Ce n'est pas que vous ne soyez pas volontaire ; il s'agit de naviguer avec un cerveau neurodivers et de vous accorder un peu de marge en termes d'attentes personnelles. Donc, renseignez-vous sur vos symptômes. Montrez-vous des signes d'avolition ou ressentez-vous peut-être du stress ou de l'anxiété ? Le savoir est une force, et une gestion appropriée commence par la compréhension de vos symptômes. 👍

Avoir une conscience approfondie de l'impact de vos symptômes sur vous-même vous permet également de plaider en votre faveur. Lorsque quelqu'un vous affuble de l'étiquette de 'paresseux', cela reflète plus un manque de compréhension de leur part que toute autre chose. Le plaidoyer commence par la prise de conscience et l'éducation, donc si vous avez un diagnostic, ne soyez pas timide pour communiquer comment vos symptômes et vos luttes de fonction exécutive vous affectent. 🔊Tout le monde ne comprendra pas, mais certains le feront, et c'est un début.

Si vous n'avez pas encore reçu de diagnostic officiel, souvenez-vous que l'obtention d'un diagnostic précis d'un professionnel de la santé est la première étape vers une gestion adéquate de vos symptômes. Ces professionnels sont formés pour différencier le TDAH d'autres facteurs qui pourraient vous causer des problèmes, tels que les troubles anxieux ou d'autres conditions préexistantes.

Le traitement pour les personnes atteintes de TDAH peut différer considérablement de celui pour ceux qui souffrent de troubles anxieux ou de TOC. Les professionnels de la santé mentale possèdent l'expertise pour vous guider dans la gestion de votre dysfonction exécutive et du stress accompagnant d'autres symptômes. Par exemple, un thérapeute expérimenté dans le travail avec les personnes atteintes de TDAH peut discuter des problèmes qui vous dérangent et élaborer des stratégies pour les aborder.

Conclusion

Le TDAH n'est pas un trouble unidimensionnel, et il est tellement important que nous démontions le mythe selon lequel les personnes atteintes de TDAH sont 'paresseuses'. Il se passe beaucoup de choses sous la surface, et le mot 'paresseux' ne suffit tout simplement pas. 🙅

Savoir gérer cet aspect de votre vie est crucial pour fonctionner dans un monde qui ne comprend pas toujours notre câblage unique. 💡Et souvenez-vous, votre expérience est valide. Les difficultés que vous rencontrez pour initier et compléter des tâches ne sont pas les signes d'un caractère défectueux, mais les symptômes d'une condition neurodiverse. Il est normal d'avoir des mauvais jours et de se sentir dépassé ; cela arrive aux meilleurs d'entre nous. Cherchez une gestion et des options de traitement adaptées à votre style de vie et à votre symptomatologie. Le bon professionnel de la santé peut vous aider à naviguer dans les complexités de la vie avec un TDAH, y compris toute condition coexistante que vous pourriez avoir, comme le stress ou l'anxiété. 💕

Ne laissez personne vous étiqueter comme 'paresseux' lorsque vous faites face à quelque chose de bien plus complexe et nuancé. Continuons à éduquer, à plaider et, par-dessus tout, à être compatissants envers nous-mêmes et les autres. Parce qu'en fin de compte, le TDAH n'est pas une malédiction ; c'est juste une manière différente de fonctionner, et nous méritons de prendre notre place dans le monde d'une manière qui nous permet de danser à notre propre rythme. 💃

Livre d'auto-évaluation du TDAH

Visualisez et évaluez 25 traits du TDAH et comprenez comment ils affectent votre vie. Le cahier contient 61 pages avec des exemples visuels.

En savoir plus
Could it be ADHD? The Self-Assessment Workbook by The Mini ADHD Coach.

TDAH ou Fainéantise ?: Foire Aux Questions (FAQ)

Le TDAH cause-t-il un manque de motivation ?

Le TDAH ne 'cause' pas nécessairement un manque de motivation, mais il rend plus difficile l'accès à cet élan pour se mettre en action. Les fonctions exécutives du cerveau, qui aident à la motivation, sont souvent impactées chez les personnes atteintes de TDAH. Le défi ici est souvent lié à la dysfonction exécutive. Ce n'est pas que vous êtes paresseux ou non volontaire ; c'est juste que les signaux habituels qui disent à une personne de commencer une tâche ne se déclenchent pas toujours de la même manière. La bonne nouvelle, c'est qu'il existe des stratégies, parfois impliquant un thérapeute ou des médicaments, qui peuvent vous aider à découvrir vos propres façons de vous activer.

Le TDAH peut-il vous rendre improductif ?

Pour de nombreuses personnes atteintes de TDAH, les tâches peuvent devenir accablantes, et les listes de choses à faire pourraient juste ajouter au stress au lieu d'aider. Souvent, les personnes atteintes de TDAH se retrouvent à faire des erreurs par négligence, à laisser des tâches incomplètes ou à passer d'une activité à une autre. Ainsi, même si cela peut ressembler à de 'l'improductivité' pour le monde extérieur, la réalité est un peu plus nuancée. Ce qui se passe est davantage lié à une manière unique de traiter les tâches et de gérer le temps plutôt qu'à un manque de capacité à être productif. Donc, oui, le TDAH peut rendre la productivité traditionnelle plus difficile, mais de nombreuses personnes atteintes de TDAH trouvent des voies alternatives pour atteindre leurs objectifs.

L'avolition est-elle liée au TDAH ?

L'avolition ou l'absence totale de volonté de faire les tâches les plus simples n'est pas souvent liée au TDAH. Elle est cependant associée à d'autres problèmes de santé mentale qui peuvent coexister avec le TDAH.

Share this article on Social Media

Help us raise awareness around ADHD, let's spread ADHD love and support to all that need it.

If you liked this article you are going to like these ones:

Check out more content about similar topics: