Un diagnostic tardif de TDAH a-t-il encore de l'importance ?

Un diagnostic tardif de TDAH a-t-il encore de l'importance ?

Si vous pensez être atteint du TDAH, il est important d'obtenir un diagnostic précis dès que possible afin de pouvoir commencer à recevoir un traitement. Bien que cela puisse être délicat, le diagnostic du TDAH à l'âge adulte est toujours crucial. Voici pourquoi. 

Published on
16/10/2022
Updated on
16/10/2022
estimated reading time
minutes

écrit par

Alice

The mini Adhd coach

Reviewed by

Dans cet article

Reviewed by

A word form our expert

Il n'est jamais trop tard pour un diagnostic de TDAH

De nombreuses personnes commencent à s'interroger sur la possibilité de souffrir du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité à un stade avancé de leur vie. Les experts comprennent également que le nombre d'adultes qui s'interrogent sur la possibilité qu'ils aient un TDAH est en augmentation. Cela peut être dû au manque de sensibilisation à ce trouble neurodivergent auparavant. Maintenant, il y a une meilleure campagne d'information sur cette condition neurodivergente 👌.

Quelle que soit la raison derrière votre décision apparemment tardive d'obtenir un diagnostic de TDAH, le traitement du TDAH est une expérience qui change la vie. Il peut vous aider à comprendre pourquoi vous avez lutté et vous donner les outils pour gérer vos symptômes 🙌. Être conscient de ce à quoi vous faites face peut également vous éviter d'aggraver l'expérience pour vous-même. Cela peut vous éviter d'avoir une faible estime de soi, des troubles anxieux ou d'autres troubles qui peuvent vous compliquer la vie.

Si vous êtes un adulte qui pense avoir un TDAH, il est essentiel de consulter un professionnel pour obtenir un diagnostic approprié 👩⚕️ . Il n'est jamais trop tard pour demander de l'aide et obtenir le traitement dont vous avez besoin pour améliorer votre qualité de vie. Le fait d'être diagnostiqué pour tout problème de santé mentale peut vous aider à reconnaître vos luttes et à bien les gérer.

Avoir un TDAH non diagnostiqué peut affecter de manière significative notre façon de vivre. Il peut nous faire remettre en question notre comportement et nous faire sentir que nous ne sommes pas assez bons 🥺. Lorsque nous avons divers symptômes du TDAH et aucun diagnostic de TDAH, nous ne pouvons pas répondre correctement à nos besoins et obtenir les options de traitement qui peuvent s'appliquer à nous. Ce n'est que lorsque nous sommes diagnostiqués que nous pouvons chercher des réponses et faire les changements nécessaires dans nos vies😘.

Du TDAH de l'enfance à l'état d'adulte neurodivergent

Selon l'American Psychiatric Association, les professionnels de la santé mentale 👩⚕️ peuvent diagnostiquer le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité dès l'âge de trois ans. Que vous soyez un petit enfant, un jeune adulte ou une personne adulte, vous pouvez toujours être diagnostiqué avec le TDAH tant que vous présentez les critères nécessaires tels que mandatés par le Manuel diagnostique et statistique des troubles de la santé mentale 📚.

De nombreuses personnes pensent que le TDAH de l'enfance disparaît avec le temps 🤔. Lorsque les enfants présentant des symptômes de TDAH arrivent à maturité, certaines personnes pensent qu'ils se débarrassent de leurs traits de caractère et deviennent plus indépendants. Cependant, ce n'est pas toujours le cas. En fait, selon les rapports, la plupart des enfants atteints de TDAH continueront à avoir des symptômes qui les affectent à l'âge adulte, en particulier s'ils ne reçoivent pas le traitement dont ils ont besoin. 

Certains adultes qui reçoivent un diagnostic initial de TDAH apprennent à masquer davantage leurs symptômes ou continuent à développer des moyens de bien gérer les symptômes 🙋♀️. Mais une chose est sûre, le TDAH est un problème de santé mentale chronique et persistant qui doit être abordé à tout âge.

La population des enfants atteints de TDAH

Il est courant que les parents vérifient le développement de leur enfant 🧒 chaque fois que possible. Ils sont attentifs aux signes et symptômes d'autres troubles de la santé mentale et les font immédiatement tester, afin que ceux-ci puissent être pris en charge à un stade précoce. Un diagnostic précoce peut réduire la possibilité de développer des comorbidités, comme des troubles de l'apprentissage ou d'autres troubles de la personnalité qui peuvent également se développer.

Connaître quelqu'un qui a déjà reçu un diagnostic de TDAH à un âge précoce m'étonne toujours car il n'a pas à vivre avec les défis auxquels j'ai dû faire face avant mon diagnostic de TDAH à la fin de ma vingtaine😉 . Ils n'ont pas à remettre en question toutes les difficultés qu'ils rencontrent, car ils ont déjà l'avantage de savoir comment gérer et traiter le TDAH.

Selon les Centers for Disease Control and Prevention, 6 millions d'enfants âgés de 3 à 17 ans ont reçu un diagnostic de TDAH rien qu'aux États-Unis 😨. Cependant, il y a encore un nombre important de population adulte TDAH non diagnostiquée ou mal diagnostiquée.Il peut également y avoir une certaine divergence en raison du manque de sensibilisation et des idées fausses sur la façon dont le TDAH existe dans la vie adulte.

Le diagnostic du TDAH chez les enfants se poursuit

Il y a beaucoup de témoignages dans nos interviews sur le TDAH concernant le diagnostic précoce du TDAH chez les enfants, mais ils n'ont pas trouvé leur terrain pour accepter leur neurodivergence. Après tout, autant le fait d'être diagnostiqué tôt est un avantage, autant il y a des symptômes du TDAH dont on ne peut pas se débarrasser facilement et gérer rapidement 😔. Ils peuvent continuer à nous faire lutter dans la vie.

De nombreux adultes peuvent avoir l'impression que lorsqu'ils reçoivent les critères de diagnostic du trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité pendant l'enfance, ils auront facilement les capacités d'adaptation nécessaires pour rendre leur vie plus gérable et moins chaotique. Cependant, ce n'est pas toujours le cas😭. En fait, la détection précoce de ce trouble neurodivergent dans l'enfance peut parfois rendre les gens complaisants et penser qu'il suffit de savoir qu'ils ont un TDAH.

De nombreux adultes continuent d'éprouver des symptômes similaires, même si le diagnostic approprié a été obtenu pendant leur enfance. L'expérience du TDAH peut être assez similaire entre le TDAH de l'âge adulte et celui de l'enfance. Un diagnostic précoce du TDAH chez le jeune adulte nous donne l'avantage de faire face à ces symptômes du TDAH une fois pour toutes. Pourtant, sans une aide médicale appropriée, un traitement et d'autres médicaments💊, ce neurodivergent peut continuer à exister pendant toute notre vie.

Les conséquences du TDAH non traité, du diagnostic tardif et de la gestion des comorbidités

Lorsque nous avons un accès limité aux services de professionnels de la santé mentale 👩⚕️ et à des sources de connaissances valables en ce qui concerne les symptômes du TDAH📚, l'obtention d'un diagnostic de TDAH peut ne pas fonctionner efficacement. 

Les luttes et les difficultés continueront d'exister dans notre vie quotidienne. Plusieurs symptômes, notamment ceux liés aux fonctions exécutives, peuvent rendre notre vie désorganisée 😵. Nous pouvons négliger nos responsabilités, comme le paiement des factures et le respect des délais, ce qui entraîne de mauvaises performances professionnelles ou se traduit par des impôts liés au TDAH. 

N'oubliez pas que le TDAH non traité peut être causé par l'absence de formation et de thérapie ou par notre malaise face au plan d'action suggéré par le spécialiste du TDAH. 

Néanmoins, un diagnostic de TDAH est la première étape dans la gestion de ce trouble neurodivergent, alors essayons d'en tirer parti pour améliorer notre fonctionnement quotidien💪.

En y réfléchissant bien, les personnes atteintes d'un TDAH non diagnostiqué ou celles qui envisagent encore d'avoir un diagnostic tardif de TDAH peuvent continuer à se demander pourquoi elles ont du mal à faire des choses ou des activités que d'autres personnes n'ont aucune difficulté à faire🤔. Ils peuvent remettre en question leur relation avec les personnes qu'ils rencontrent souvent ou se demander pourquoi ils semblent indifférents et calmes face aux choses qui sont censées les passionner. Elles peuvent également se demander pourquoi elles semblent souffrir de dysphorie sensible au rejet lorsque les gens refusent leurs demandes. Elles peuvent toujours avoir ce moment où elles remettent en question tout ce qu'elles vivent. 

Un bon diagnostic vaut la peine d'être posé, car il nous permet d'avoir une compréhension claire de nous-mêmes. Après un diagnostic du TDAH, nous pouvons maintenant chercher des solutions qui fonctionneront pour nous ❤️ .

De même, selon le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux📚, des symptômes peuvent se chevaucher, ce qui peut indiquer une comorbidité. Par exemple, une personne atteinte de TDAH non traité peut également souffrir d'un trouble obsessionnel-compulsif (TOC), où des comportements répétitifs peuvent remplacer l'inattention et l'hyperactivité. Une autre comorbidité est la dépression, car de nombreuses personnes atteintes du TDAH éprouvent souvent des sentiments de désespoir et d'impuissance en raison de leur état. Les troubles de l'apprentissage peuvent également toucher les jeunes adultes, notamment lorsqu'ils deviennent trop distraits, ce qui les empêche d'avoir de meilleurs résultats scolaires.

Les comorbidités du TDAH peuvent être graves, et plusieurs facteurs environnementaux peuvent contribuer au développement de ces comorbidités. Des antécédents familiaux de troubles mentaux, de traumatismes ou d'abus peuvent déclencher le développement de comorbidités du TDAH😭. De nombreux adultes non diagnostiqués atteints de TDAH peuvent également présenter des comorbidités. Ils peuvent avoir déjà développé ou ressenti les symptômes d'autres troubles mentaux qui peuvent avoir un lien direct avec le TDAH. 

Visualisez vos traits liés au TDAH

Découvrez où vous vous situez dans le spectre du TDAH en répondant à 28 questions inspirées de l'Échelle d'Auto-évaluation pour Adultes (ASRS).

Faites le test gratuitement !

C'est pour notre santé mentale : Un diagnostic tardif est toujours un diagnostic de TDAH

La nécessité de s'attaquer au TDAH non diagnostiqué est pertinente quel que soit l'âge auquel vous avez suspecté le TDAH. Un diagnostic officiel nous aide à mieux nous comprendre. Recevoir un diagnostic de TDAH ou d'autres troubles de santé mentale peut nous donner la bonne voie vers une vie meilleure et plus facile à gérer. Après tout, la connaissance est un pouvoir, et un diagnostic peut nous donner le pouvoir de changer notre vie pour le mieux. Un diagnostic tardif de TDAH ne doit pas nous empêcher d'obtenir l'aide dont nous avons besoin pour prendre notre vie en main. Nous pouvons encore retourner la situation et utiliser notre diagnostic comme un tremplin pour avoir une meilleure qualité de vie🥰.

Il peut être difficile de se comprendre soi-même, notamment en raison des difficultés que nous avons tendance à rencontrer. Pourtant, un diagnostic de TDAH peut nous donner une meilleure perspective de la façon dont nous pensons, ressentons et réagissons aux choses. Notre santé mentale devrait toujours être une priorité🙌. Un diagnostic tardif de TDAH reste un diagnostic de TDAH et c'est mieux que rien. Ne soyons pas trop durs avec nous-mêmes et utilisons notre diagnostic comme un moyen d'améliorer notre vie. La formation sur le TDAH, les médicaments pour le TDAH et la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) sont quelques-unes des choses qui peuvent nous aider à mieux comprendre et gérer nos symptômes. Avec l'aide appropriée, nous pouvons toujours atteindre nos objectifs dans la vie malgré nos difficultés.

Et vous ? Quelles sont vos expériences en ce qui concerne votre diagnostic de TDAH ? Cela a-t-il rendu votre vie avec le TDAH plus supportable ? Partagez vos pensées dans la section des commentaires. J'aimerais avoir de vos nouvelles. 😊

Livre d'auto-évaluation du TDAH

Visualisez et évaluez 25 traits du TDAH et comprenez comment ils affectent votre vie. Le cahier contient 61 pages avec des exemples visuels.

En savoir plus
Could it be ADHD? The Self-Assessment Workbook by The Mini ADHD Coach.

FAQ Trop tard pour un Diagnostic du TDAH (Foire Aux Questions)

Quelle est la fréquence des erreurs de diagnostic du TDAH ?

Les experts estiment que de nombreuses personnes ne sont pas diagnostiquées comme souffrant du TDAH chez l'adulte parce que leurs symptômes ne sont pas aussi graves ou constants que ceux observés chez les enfants, ce qui fait que le problème passe souvent inaperçu.

À quel moment le TDAH peut-il être diagnostiqué ?

Vous pouvez être atteint du TDAH à tout âge, quel que soit votre âge. Cela est dû au fait que le TDAH est une affection chronique neurodivergente. Pour cette raison, ne vous découragez pas de demander une consultation si vous soupçonnez un TDAH, même si vous avez largement atteint l'âge adulte.

Est-il possible de développer un TDAH plus tard dans la vie ?

Le TDAH ne peut pas se développer lorsqu'une personne est bien avancée dans l'âge adulte. Pour être diagnostiqué, vos symptômes doivent être présents avant l'âge de 12 ans. Cela ne veut pas dire, cependant, qu'il n'affecte pas les adultes. Le TDAH peut avoir et aura un impact à l'âge adulte, surtout s'il n'est pas diagnostiqué ou traité.

Share this article on Social Media

Help us raise awareness around ADHD, let's spread ADHD love and support to all that need it.

If you liked this article you are going to like these ones:

Check out more content about similar topics: