Rêverie Maladaptive vs Rêverie Normale dans le TDAH

Rêverie Maladaptive vs Rêverie Normale dans le TDAH

Vous arrive-t-il de vous évader, de perdre la notion du temps pendant des minutes ou même des heures ? C'est une expérience commune pour les personnes atteintes de TDAH, en particulier celles avec une présentation inattentive. Mais saviez-vous que cela pourrait aussi être un signe de rêverie maladaptive ? Découvrez-en plus ici.

Published on
27/10/2022
Updated on
7/2/2023
estimated reading time
minutes

écrit par

Alice

The mini Adhd coach

Reviewed by

Dans cet article

Reviewed by

A word form our expert

Rêverie ou Distraction ? La Connexion entre la Rêverie Maladaptive et le TDAH

La rêverie est une expérience universelle, un terrain de jeu pour l'imagination.🤩 Mais que se passe-t-il lorsqu'elle dépasse le fonctionnement normal ? Pour ceux diagnostiqués avec un TDAH, la rêverie peut être un symptôme courant, en particulier pour ceux avec une présentation inattentive. Cependant, il y a une autre dimension à cela : la rêverie maladaptive (également appelée MD), un terme qui gagne en popularité dans le domaine de la psychologie clinique.

Dans cet article, nous allons explorer la relation complexe entre le Trouble de Déficit de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH) et le MD. Nous nous pencherons sur les critères de diagnostic proposés par le Manuel Diagnostique et Statistique pour ces troubles mentaux et discuterons de leurs éventuelles superpositions.

Vous trouverez également des perspectives issues de recherches rigoureuses et apprendrez en quoi les tâches académiques et professionnelles quotidiennes peuvent être impactées. Alors, plongeons profondément dans la rêverie immersive et ses facteurs psychologiques sous-jacents.

Qu'est-ce que la Rêverie Maladaptive ?

La rêverie maladaptive est bien plus que de se perdre dans ses pensées ; c'est un phénomène mental indépendant qui peut avoir un impact significatif sur le fonctionnement normal. Contrairement aux rêveries typiques, celles-ci sont hautement détaillées et réalistes, et pourraient même être confondues avec la réalité. 🤯

Le terme 'maladaptatif' fait référence à des comportements, des traits ou des schémas qui sont contre-productifs ou inefficaces pour relever les défis de la vie ou atteindre des objectifs personnels. En psychologie et en santé mentale, les comportements ou pensées maladaptatifs peuvent initialement soulager le stress ou l'anxiété mais finissent par causer du tort ou entraver la capacité d'une personne à bien fonctionner dans des contextes sociaux, professionnels ou académiques.

Par exemple, les rêveurs maladaptatifs auraient probablement des problèmes pour fonctionner dans leur vie quotidienne, leurs relations ou leur bien-être mental, transformant une activité autrement normale en un problème.

Certains experts dans le domaine de la psychologie clinique proposent que le MD puisse être une forme de dissociation, souvent utilisée comme mécanisme d'adaptation en réponse à un traumatisme antérieur ou à une détresse émotionnelle. 😞

Visualisez vos traits liés au TDAH

Découvrez où vous vous situez dans le spectre du TDAH en répondant à 28 questions inspirées de l'Échelle d'Auto-évaluation pour Adultes (ASRS).

Faites le test gratuitement !

Reconnaître les Signes : Symptômes de la Rêverie Maladaptive

Alors, comment pouvez-vous déterminer si vos rêveries fantaisistes sont maladaptatives ? 🤔 Voici quelques signes révélateurs qui peuvent indiquer la présence d'une rêverie maladaptive. 👇

  • Rêveries Détaillées et Réalistes : Impliquant des intrigues et des personnages complexes.
  • Déclenchées par des Stimuli Externes : Comme la lecture de livres ou le visionnage de films.
  • Longue Durée : Ces rêveries réalistes peuvent durer des heures, affectant le fonctionnement normal.
  • Addiction Comportementale : Utiliser la rêverie pour échapper à la dépression, la solitude et une faible estime de soi.
  • Mouvements Physiques : Mouvements répétitifs inconscients pendant la rêverie immersive.
  • Inattention : Difficulté à se concentrer ou à se laisser facilement distraire.

La Connexion entre le TDAH et la Rêverie Maladaptive

Bien que le TDAH (Trouble Déficitaire de l'Attention avec ou sans Hyperactivité) et la rêverie maladaptive impliquent tous deux une certaine propension à la divagation mentale, ce sont des troubles de santé mentale distincts avec des caractéristiques cliniques uniques. ✅ Certains experts en psychologie clinique soutiennent que la rêverie maladaptive n'est pas secondaire au TDAH, ni que le TDAH ne prédispose quelqu'un à la rêverie maladaptive.

En fait, une étude récente de l'Université Ben-Gourion et de l'Université de Haïfa appuie cette vue, suggérant que la rêverie maladaptive pourrait même être un diagnostic plus précis pour certains individus que le TDAH. 😯 Dr. Nirit Soffer-Dudek, une experte de premier plan du Laboratoire de la Conscience et de la Psychopathologie, plaide pour la reconnaissance de la rêverie maladaptive comme un syndrome psychiatrique dans la prochaine édition du Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux (DSM VI). Les chercheurs à l'origine de ces études soutiennent que cette inclusion permettrait aux praticiens de la psychologie de mieux diagnostiquer et traiter les patients en évaluant les symptômes contre les critères proposés pour la rêverie maladaptive. ✅

Alors, quelles sont les similitudes et les différences ? Les deux conditions peuvent impliquer des rêveries hautement détaillées et réalistes, affectant la capacité d'une personne à se concentrer sur les tâches académiques et professionnelles. Cependant, alors que les symptômes du TDAH incluent souvent l'inattention et l'hyperactivité, les critères pour la rêverie maladaptive concernent davantage les rêveries immersives qui peuvent régulièrement interférer avec le fonctionnement normal.

Lorsque le TDAH et la Rêverie Maladaptive Coexistent

Selon le Manuel Diagnostique et Statistique, la rêverie maladaptive n'est pas un symptôme officiel du TDAH.

Cependant, des découvertes récentes dans le Journal de Psychologie Clinique révèlent que jusqu'à 77 % des individus qui éprouvent une rêverie maladaptive ont également un TDAH. Cela suggère une comorbidité significative, signifiant que les deux troubles peuvent coexister.

De plus, il y a un chevauchement substantiel entre ce type de rêverie et les symptômes du TDAH inattentif.

Par exemple :

  • Se mettre démesurément en colère en cas d'interruptions, comme lors de périodes d'hyperfocus.
  • Être facilement distrait et paraître inconscient de l'environnement.
  • Avoir du mal à dormir à cause de pensées vagabondes et incessantes.

La Rêverie Maladaptive et Autres Comorbidités

La rêverie maladaptive ne se limite pas à coexister avec le TDAH ; elle a également été liée à d'autres troubles de santé mentale comme le Trouble de Stress Post-Traumatique (TSPT), l'anxiété sociale et la dépression. Bien que la rêverie maladaptive possède des caractéristiques cliniques uniques, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement sa comorbidité avec d'autres troubles. ✍🏽

Comment Reprendre le Contrôle de la Rêverie

La rêverie peut être une échappée merveilleuse, et c'est totalement acceptable ! Mais si vous constatez qu'elle perturbe votre vie quotidienne et exacerbe vos symptômes de TDAH, il est probablement temps d'agir.

Voici quelques stratégies sur mesure pour vous aider à gérer. ⬇️

Soyez Conscient de la Musique

La musique peut être une porte d'entrée magique vers vos rêveries, surtout pour ceux qui sont susceptibles de rêvasser. Si vous remarquez que certaines chansons alimentent vos fantasmes, il peut être temps de faire une pause. ⏸️ Bien sûr, vous n'avez pas à arrêter complètement la musique, mais éviter les types de musique qui déclenchent cet état d'esprit peut vous aider à résister à l'envie de vous évader.

Programmez Vos Rêveries

Vous ne pouvez pas (et ne devriez pas !) éliminer complètement la rêverie de votre vie. Au lieu de cela, allouez des 'temps de rêverie' spécifiques dans votre journée. De cette façon, vous ne combattez pas constamment l'envie, mais vous la gérez de manière à ne pas interférer avec vos tâches quotidiennes. Par exemple, cela peut être lorsque vous allez dormir 😴ou dans votre train de retour après une longue journée de travail. Assurez-vous simplement que ce temps alloué ne coïncide pas avec les moments où vous devez vous concentrer, comme lorsque vous conduisez.

Préparez le Terrain pour la Réalité

Créez un environnement moins propice à la rêverie. Qu'il s'agisse de garder votre espace de travail sans encombrement ou de mettre en place des rappels pour rester concentré, de petits changements peuvent faire une grande différence.

Dormez Correctement

Une mauvaise qualité de sommeil et la fatigue peuvent aggraver les symptômes du TDAH et la rêverie. Faites du sommeil une priorité pour aider à garder vos rêveries sous contrôle. 👍

Obtenez un Soutien Professionnel

Si vos rêveries commencent à ressembler davantage à une dissociation, surtout si vous avez des antécédents de traumatisme, il est crucial de consulter un professionnel de la santé. Il peut offrir un entretien diagnostique structuré et vous guider à travers les complexités du TDAH et de la rêverie maladaptive. 💕

Il y a aussi un intérêt croissant en psychothérapie contemporaine sur la rêverie comme mécanisme d'adaptation, ce qui fait du psychothérapeute une autre bonne option de soutien. Si vous traitez avec une rêverie maladaptive liée à un traumatisme passé, un thérapeute spécialisé dans le traitement du traumatisme peut vous aider à trouver la source du problème.

Conclusion

La rêverie peut être une évasion délicieuse, une vacance mentale lorsque la vie devient difficile. 😎 Mais souvenez-vous, toutes les rêveries ne sont pas égales. Le terme clé ici est 'maladaptatif'. Vous retrouvez-vous souvent perdu dans des rêveries très détaillées et réalistes qui perturbent vos activités quotidiennes ou exacerbent les symptômes d'inattention ? Si oui, il pourrait être temps de faire une pause et de vous demander : 'de quoi essaie-je de m'échapper ?' 🤔

Il y a un appel croissant dans le domaine de la psychologie clinique pour des recherches rigoureuses afin de mieux comprendre la rêverie maladaptive et ses critères diagnostiques proposés. Mais en attendant, n'ayez pas peur de faire appel à un professionnel de la santé ou à un thérapeute connaissant le sujet - ils peuvent vous aider à explorer les problèmes sous-jacents contribuant à votre rêverie. C'est particulièrement important car les découvertes suggèrent un tableau clinique complexe pour ceux diagnostiqués avec TDAH et suspectés de rêverie maladaptive.

Reconnaître le problème est le premier pas vers un meilleur diagnostic et un vous plus sain. Vous faites déjà bien en cherchant à comprendre ce qui se passe. Continuez à avancer, ⏩ et n'hésitez pas à demander le soutien dont vous avez besoin.

Livre d'auto-évaluation du TDAH

Visualisez et évaluez 25 traits du TDAH et comprenez comment ils affectent votre vie. Le cahier contient 61 pages avec des exemples visuels.

En savoir plus
Could it be ADHD? The Self-Assessment Workbook by The Mini ADHD Coach.

TDAH & La Rêverie Inadaptée (ou Trouble de la Rêverie Compulsive): Foire Aux Questions (FAQ)

La rêverie maladaptive est-elle un symptôme du TDAH ?

Non, la rêverie maladaptive n'est pas un symptôme du Trouble Déficit de l'Attention / Hyperactivité (TDAH). Bien que les deux conditions puissent impliquer des symptômes d'inattention, elles sont distinctes. La rêverie maladaptive est actuellement étudiée pour être reconnue comme un syndrome psychiatrique formel, séparé du TDAH.

Le TDAH cause-t-il une rêverie excessive ?

Le TDAH en lui-même ne cause pas la rêverie, mais certains symptômes du TDAH, comme la distractibilité, pourraient potentiellement rendre une personne plus encline à la rêverie. Cependant, il est crucial de noter que tout le monde avec un diagnostic de TDAH ne fera pas l'expérience d'une rêverie excessive ou maladaptive.

La rêverie maladaptive est-elle une maladie mentale ?

La classification de la rêverie maladaptive comme un trouble de la santé mentale fait encore débat au sein de la communauté scientifique. Certains chercheurs suggèrent qu'elle devrait être reconnue comme un syndrome psychiatrique formel. Néanmoins, elle n'a pas encore été officiellement classifiée comme telle dans le Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux. De futures recherches pourraient fournir un meilleur cadre de diagnostic pour cette condition.

Share this article on Social Media

Help us raise awareness around ADHD, let's spread ADHD love and support to all that need it.

If you liked this article you are going to like these ones:

Check out more content about similar topics: