Le TDAH et la Nourriture

Le Lien entre la Nourriture et le TDAH.

Avec le TDAH, votre relation avec la nourriture peut être une véritable montagne russe. Certains aliments peuvent réellement aider ou entraver vos symptômes. Curieux de cette interaction unique entre le TDAH et votre régime alimentaire ? Plongez pour explorer comment un régime "few foods" ou même éviter certains aliments peut faire toute la différence, en particulier pour les enfants atteints de TDAH.

Published on
19/9/2022
Updated on
7/2/2023
estimated reading time
minutes

écrit par

Alice

The mini Adhd coach

Reviewed by

Dans cet article

Reviewed by

A word form our expert

Comment la Nourriture peut Affecter les Symptômes du TDAH

Si vous avez un TDAH, vous savez probablement que la faim peut affecter votre humeur et votre concentration. 😓 Mais saviez-vous que la nourriture que vous consommez peut également soit aggraver les symptômes du TDAH, soit potentiellement les atténuer?

Le TDAH, ou Trouble Déficit de l'Attention avec Hyperactivité, affecte des capacités essentielles comme la planification, l'organisation et le maintien d'un régime alimentaire équilibré. Le lien scientifique ici implique la dopamine, un neurotransmetteur dans le cerveau qui aide à la concentration et au plaisir. Beaucoup de personnes atteintes de TDAH ont des niveaux plus bas de dopamine, ce qui peut entraîner divers symptômes liés à l'attention et à l'impulsivité. 🏃

Alors, comment la nourriture est-elle liée au TDAH et à la dopamine? Les recherches montrent que ce que vous mangez peut avoir un impact significatif sur vos niveaux de dopamine et, par extension, sur vos symptômes de TDAH. Par exemple, certains aliments dans un régime adapté au TDAH peuvent aider à stabiliser les niveaux de dopamine. ⚖️

Avant d'explorer les types d'aliments qui peuvent améliorer ou exacerber les symptômes du TDAH, il est essentiel d'examiner comment le TDAH lui-même peut affecter nos habitudes alimentaires.

Dans cet article, nous aborderons des sujets tels que les acides gras oméga-3, le "régime de quelques aliments" et les sensibilités alimentaires. Nous discuterons également de la pertinence de ces informations pour les enfants atteints de TDAH. Que vous soyez préoccupé par les colorants artificiels, que vous envisagiez d'essayer un régime d'élimination, ou que vous cherchiez simplement à faire de meilleurs choix alimentaires, nous sommes ici pour vous guider. Commençons! 🙌

Comment les Symptômes du TDAH Peuvent Influencer vos Habitudes Alimentaires

Le TDAH est une condition multifactorielle qui affecte les gens différemment, mais une chose est claire: ses symptômes peuvent influencer de manière significative notre relation avec la nourriture. Les recherches suggèrent que l'impulsivité, les sautes d'humeur et les défis de concentration courants au TDAH peuvent rendre le maintien d'un régime alimentaire équilibré et varié plus difficile. Bien qu'il soit vrai que l'appétit et les choix alimentaires de chacun peuvent être influencés par leur humeur ou comment ils se sentent à un moment donné, les symptômes du TDAH peuvent amplifier ces tendances, impactant non seulement ce que nous mangeons mais aussi comment nous abordons la nutrition dans son ensemble. 🔎

Voici quelques symptômes et expériences clés qui peuvent affecter notre relation avec la nourriture. ⬇️

Oubli

Récemment, j'ai eu une journée très chargée où, à cause de l'épuisement et de la distraction, j'ai complètement oublié de manger. J'ai grignoté quelques en-cas 🍫mais je savais que j'avais besoin d'un repas équilibré pour répondre à mes besoins nutritionnels optimaux de la journée.

Alors, je suis rentré à la maison, accueilli par mon assortiment de plats surgelés, et j'en ai mis un au micro-ondes. Puis, la distraction a frappé. J'ai remarqué ma poubelle débordante, je l'ai sortie, me suis effondré sur le canapé et ai pris un fruit. En allant me brosser les dents, je suis tombé sur mon dîner décongelé toujours dans le micro-ondes. 😅

Quand vous gérez le TDAH, maintenir des habitudes alimentaires constantes peut être un véritable défi. Nos cerveaux 🧠sont souvent attirés vers des tâches plus stimulantes, ce qui nous fait sauter des repas réguliers. L'impulsivité et la distractibilité qui accompagnent souvent le TDAH augmentent encore les chances que nous oubliions de manger, même lorsque nous avons commencé le processus, comme mettre notre dîner au micro-ondes ou se rappeler d'acheter des produits alimentaires essentiels à l'épicerie. 😬

Impulsivité

Avez-vous déjà été tellement attiré par une publicité alimentaire flashy à la télévision que vous finissez par commander à emporter ? Ou allez-vous directement au réfrigérateur dès qu'une pointe de faim vous frappe ? Grignoter peut sembler beaucoup plus attrayant que de cuisiner un repas complet. Et honnêtement, le TDAH ne facilite pas la cuisine. 🤷

Les traits du TDAH comme l'impulsivité peuvent sérieusement bouleverser notre relation avec la nourriture. Les décisions rapides dominent souvent la journée, généralement sans considérer les conséquences à long terme. Cela signifie que les chips l'emportent souvent sur une assiette de pain complet et de légumes simplement parce qu'elles sont là et prêtes à être mangées. 😵‍

L'impulsivité peut perturber un régime alimentaire équilibré et varié, vous pousser vers des options rapides et faciles (mais moins saines) et rendre plus difficile le maintien d'habitudes cohérentes.

Choix Alimentaires Restrictifs

Vous retrouvez-vous souvent coincé dans une routine alimentaire, ne mangeant que quelques aliments que vous adorez absolument ? Les recherches suggèrent que les personnes atteintes du Trouble du Déficit de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH) ont souvent tendance à être difficiles sur la nourriture et peuvent même avoir des sensibilités alimentaires.

Pour beaucoup d'entre nous avec le TDAH, certains aliments deviennent nos articles de confort incontournables, et s'aventurer dans le territoire inconnu de nouvelles saveurs semble être un risque à ne pas prendre. C'est presque comme si nous étions fixés sur ces goûts familiers et que nous ne mangions pas tant que nous ne les obtenions pas. L'inconvénient? Cela peut conduire à un régime alimentaire restreint et rendre plus difficile l'obtention de tous les nutriments dont nous avons besoin.

Cela peut signifier que nous passons à côté de nutriments essentiels comme les acides gras oméga-3, qui pourraient aggraver les symptômes du TDAH. Alors, même si rester sur ce que vous savez peut sembler plus gérable, élargir vos options alimentaires pourrait être un changement de jeu pour gérer les symptômes du TDAH. 👍

TDAH et Paralysie de l'Analyse

Vous êtes-vous déjà retrouvé bloqué par la simple question : 'qu'est-ce qu'on mange ce soir ?' 😭Il y a un steak dans le frigo qui doit être consommé, mais un burger semble plus appétissant - ou peut-être des pâtes ? Et de la glace en dessert ? Oui, c'est le chaos de la paralysie de l'analyse pour vous. Avec tant d'options alléchantes qui nous tentent, parfois nous choisissons l'option la plus pratique simplement parce que cela nous prend trop de temps pour choisir. 🙄

Cette tendance à suranalyser les choix n'est pas seulement un dilemme de gourmet; c'est une expérience familière pour certains d'entre nous avec le TDAH. Nous visons le meilleur, réfléchissant à ce qui convient à notre régime TDAH ou si nous devrions éliminer quelques aliments pour éviter les sensibilités alimentaires. Mais parfois, nous sommes tellement embourbés dans la recherche de la perfection que nous ne pouvons pas décider. 🤷Ce qui devait être un simple choix de repas se transforme en une spirale de pensées complexes, et ce n'est pas en faveur de notre santé.

Médicaments TDAH

Les médicaments TDAH 💊sont une épée à double tranchant. Pour certains d'entre nous suivant un traitement TDAH, ces médicaments peuvent perturber notre appétit. Un moment, vous n'avez pas faim, et l'instant d'après, vous faites une razzia dans la cuisine. En ce qui concerne la régulation de l'appétit, en particulier, les médicaments stimulants peuvent réduire - ou éliminer - notre faim complètement. Mais lorsque l'effet du médicament commence à s'estomper, ne soyez pas surpris si vous trouvez que votre appétit revient - parfois avec une vengeance. Même les enfants atteints de TDAH peuvent ressentir des changements dans la faim en raison de la médication, ce qui peut être particulièrement difficile à gérer lorsque votre enfant est également difficile sur la nourriture. 🧒

Visualisez vos traits liés au TDAH

Découvrez où vous vous situez dans le spectre du TDAH en répondant à 28 questions inspirées de l'Échelle d'Auto-évaluation pour Adultes (ASRS).

Faites le test gratuitement !

Certains Aliments peuvent Aussi Aggraver les Symptômes du TDAH

Manger équilibré est essentiel pour tout le monde, mais cela peut être incroyablement difficile pour les personnes atteintes de TDAH. En ce qui concerne les nutriments et les neurotransmetteurs, la difficulté à maintenir une alimentation variée peut avoir d'autres conséquences sur la santé. 🤒

Certains aliments peuvent intensifier les symptômes du TDAH, rendant le choix des aliments un aspect crucial à considérer. Bien qu'il soit tentant de s'y fier, il est préférable d'éviter les aliments riches en sucre, en additifs artificiels et en édulcorants artificiels car ils peuvent directement affecter notre ressenti et notre comportement.

Examinons de plus près les aliments dont il faut se méfier. ⬇️

Aliments trop Transformés

Ceux-ci contiennent généralement du sucre et des additifs artificiels qui peuvent exacerber les symptômes du TDAH.

Malbouffe

Les aliments riches en matières grasses et en calories et contenant des colorants artificiels peuvent augmenter l'hyperactivité et l'impulsivité.

Boissons Caféinées

Leur consommation peut nous rendre plus nerveux et anxieux, ce qui pourrait aggraver les symptômes du TDAH - surtout si vous prenez des médicaments stimulants.

Boissons Gazeuses

Ces boissons contiennent souvent des taux élevés de sucre, d'édulcorants artificiels et de caféine, qui peuvent tous avoir un impact négatif sur le TDAH.

Alcool

En tant que dépresseur, il peut nous rendre plus fatigués et aggraver les symptômes du TDAH.

Produits Laitiers

Certaines études suggèrent que les produits laitiers peuvent augmenter la production de mucus, ce qui affecte la concentration.

D'après mon expérience personnelle, j'essaie d'éviter de manger du sucre le soir, car cela peut perturber mon sommeil 😴. Je surveille également de près ma consommation de caféine car, selon la quantité consommée, elle peut aider ou entraver mes symptômes du TDAH.

Éviter ces aliments ne signifie pas que vous devez leur dire adieu pour toujours ; il s'agit plutôt de déterminer quels sont vos aliments déclencheurs. De nombreuses personnes atteintes de TDAH peuvent apprécier divers aliments avec modération sans aggraver leurs symptômes. La clé est de comprendre votre corps et la manière dont il réagit à certains aliments. Ainsi, vous pouvez faire des choix éclairés, en particulier lorsque la concentration est essentielle. Par exemple, si vous avez un événement important ou un examen à venir, il pourrait être judicieux d'éviter ces aliments déclencheurs potentiels pour vous donner la meilleure chance de bien performer. 😊

Maintenir un Régime Alimentaire Sain, à la Manière TDAH

Traiter le Trouble du Déficit de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH) affecte de multiples facettes de votre vie quotidienne et mérite un diagnostic et un traitement rapides. Améliorer la santé de votre cerveau devrait être un objectif de premier ordre sur votre liste de choses à faire. ✅

En plus des traitements guidés par des professionnels de la santé, prêter attention à votre régime alimentaire pour le TDAH peut offrir un soulagement assez immédiat. Bien manger peut affiner votre concentration et améliorer également votre santé mentale. 👍

Voici quelques conseils que beaucoup d'entre nous dans la communauté TDAH (moi y compris) recommandons vivement. 👇

Identifiez les Sensibilités Alimentaires

La discipline dans vos choix alimentaires est essentielle. Essayez un régime d'élimination pour identifier quels aliments pourraient aggraver vos symptômes du TDAH ou pour écarter les allergies alimentaires. Il est important de noter que ceci est une mesure à court terme et que ce n'est pas un régime de "détox".

Les emballages alimentaires peuvent donner un aperçu des ingrédients que vous devriez inclure ou temporairement éviter dans votre alimentation, tels que les additifs alimentaires ou les colorants artificiels. Ceci est particulièrement important pour les enfants atteints de TDAH : un essai contrôlé randomisé a montré que les parents ont constaté une amélioration significative des symptômes du TDAH de leur enfant après avoir suivi le régime dit "few foods" (régime oligoantigénique), comparativement à d'autres interventions diététiques.

Mangez Peu et Souvent

Pour certains adultes et enfants atteints de TDAH, des schémas alimentaires comprenant de petits repas fréquents peuvent vraiment aider à maintenir l'énergie et la concentration. Cette approche consiste souvent à "brouter" des aliments sains tout au long de la journée, une tâche facile avec une planification de repas appropriée. 🥗 Ce faisant, le régime d'une personne devient plus équilibré, permettant l'incorporation d'aliments spécifiques adaptés à leurs besoins. Le résultat final ? Ce calendrier de repas régulier peut aider à éviter les carences nutritionnelles, vous gardant mentalement et physiquement en pleine forme. 💪

Emporter un sac isotherme avec des collations et des petits repas préparés à l'avance peut être une bouée de sauvetage lorsque vous êtes loin de chez vous, comme au travail ou à l'école. Cela vous aide à éliminer la tentation d'options pratiques mais malsaines souvent chargées de colorants alimentaires, de sucre ou de sel.

Consultez les Pros

Si vous manquez de temps ou si vous trouvez les régimes d'élimination écrasants, demandez conseil à un professionnel de santé tel qu'un diététicien ou un nutritionniste expérimenté en TDAH. Ils peuvent vous guider à travers les interventions diététiques et suggérer des compléments minéraux essentiels pour stimuler la fonction cérébrale. 🧠

Essayez les acides gras Omega-3

De nombreux aliments peuvent fournir les nutriments essentiels que le cerveau TDAH peut parfois manquer. Par exemple, le poisson gras riche en acides gras omega-3 est un choix judicieux. Des études évaluées par des pairs ont montré que ces graisses essentielles peuvent améliorer la fonction cognitive.

Incorporez Graines, Céréales et Noix

Des graines comme les graines de chia, des céréales complètes comme l'avoine et le quinoa, et des noix comme les amandes contiennent des vitamines et des minéraux qui aident à gérer les symptômes du TDAH. La meilleure partie est que beaucoup d'entre elles peuvent être incorporées dans des friandises naturellement sucrées qui vous donnent cette envie de sucre naturel (comme le pudding aux graines de chia) tout en régulant les niveaux d'énergie. 🚀

N'oubliez Pas les Légumes et Fruits

Que vous ayez le TDAH ou non, les fruits et légumes devraient être des invités réguliers dans votre assiette. Ces aliments, riches en antioxydants, protègent vos cellules cérébrales et améliorent les fonctions cognitives. Si vous n'aimez pas les fruits et légumes, essayez quelques recettes de smoothies maison ou cachez-les dans des sauces et des cocktails de fruits.

Optez pour un Petit Plaisir avec du Chocolat Noir

Un peu de chocolat noir peut faire beaucoup. Il contient des flavonoïdes, connus pour leurs propriétés antioxydantes, qui peuvent améliorer la circulation sanguine vers le cerveau. Mais rappelez-vous, la modération est essentielle ; optez pour un contenu élevé en cacao. 🍫

N'oubliez pas de vous Hydrater

L'eau n'est pas seulement essentielle pour les personnes atteintes de TDAH ; elle est cruciale pour tout le monde ! Une bonne hydratation peut améliorer votre concentration et aider votre corps à éliminer les toxines. 💦

En cas de Doute, Demandez Plus de Conseils

Si maintenir un régime alimentaire adapté au TDAH vous semble toujours compliqué, consultez votre professionnel de santé. Il peut vous conseiller sur des compléments nutritionnels comme la vitamine D ou l'acide eicosapentaénoïque, car associer des compléments alimentaires à un régime varié peut améliorer considérablement les symptômes.

Il y a plus à gérer les symptômes du TDAH que simplement le régime alimentaire, bien sûr. N'oubliez pas d'autres facteurs clés du mode de vie comme un sommeil suffisant, l'exercice régulier, et la gestion du stress. Incorporez ces conseils, et il est probable que vous remarquiez un changement positif dans vos symptômes du TDAH plus tôt que vous ne le pensez ! 😉

Conclusion

La nutrition n'est pas seulement une réflexion secondaire lors de la gestion des symptômes du TDAH; elle joue un rôle central. En se concentrant sur un régime riche en protéines, glucides complexes et acides gras Omega-3, les personnes atteintes de TDAH peuvent potentiellement observer des améliorations en termes de concentration, régulation émotionnelle, et même impulsivité.

L'essentiel à retenir est que si les médicaments et les thérapies comportementales sont des voies courantes pour gérer le TDAH, le régime alimentaire peut également être une stratégie complémentaire très efficace. Plus vous avez d'outils dans votre boîte à outils, mieux vous gérerez votre TDAH. 💪

Livre d'auto-évaluation du TDAH

Visualisez et évaluez 25 traits du TDAH et comprenez comment ils affectent votre vie. Le cahier contient 61 pages avec des exemples visuels.

En savoir plus
Could it be ADHD? The Self-Assessment Workbook by The Mini ADHD Coach.

Le TDAH et la Nourriture: Foire Aux Questions (FAQ)

Quels aliments les personnes atteintes de TDAH devraient-elles éviter ?

De nombreux experts du trouble déficit de l'attention/hyperactivité (TDAH) suggèrent d'éviter certains additifs alimentaires, colorants artificiels et aliments sucrés, qui peuvent potentiellement aggraver les symptômes du TDAH. Les régimes d'élimination, comme le régime "few foods", peuvent être un outil précieux pour identifier les sensibilités alimentaires spécifiques qui pourraient aggraver les symptômes. Cependant, il est essentiel de consulter un professionnel de santé pour obtenir des conseils adaptés.

Y a-t-il un lien entre la nourriture et le TDAH ?

Il existe de plus en plus de preuves que le régime alimentaire d'une personne peut influencer ses symptômes du TDAH. Bien que le lien entre la nourriture et le TDAH ne soit pas entièrement compris, certains régimes alimentaires, comme un régime TDAH équilibré riche en graisses saines, céréales complètes et protéines, peuvent aider à améliorer les symptômes du TDAH. À l'inverse, certains aliments, en particulier ceux contenant des additifs alimentaires et des colorants artificiels, pourraient aggraver les symptômes du TDAH.

Les bananes aident-elles avec le TDAH ?

Bien que les bananes soient une bonne source de nutriments essentiels et puissent faire partie d'un régime TDAH équilibré, il n'y a pas suffisamment de preuves scientifiques pour dire qu'elles améliorent spécifiquement les symptômes du TDAH. Cependant, elles contiennent des nutriments qui soutiennent la fonction cérébrale, elles sont donc une excellente option à inclure parmi d'autres aliments, en particulier pour les enfants atteints de TDAH.

Share this article on Social Media

Help us raise awareness around ADHD, let's spread ADHD love and support to all that need it.

If you liked this article you are going to like these ones:

Check out more content about similar topics: