Sensibilité Sonore & TDAH

Sensibilité Sonore & TDAH

Si vous avez un Trouble du Déficit de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH), des études indiquent une probabilité significativement plus élevée de lutter contre la sensibilité auditive, telle que la misophonie. Plusieurs déclencheurs courants peuvent entraîner une surcharge sensorielle chez les personnes atteintes de TDAH, surtout si elles ont des symptômes tels que la distractibilité et la capacité à écouter des conversations. Avec le temps, cela peut affecter notre santé mentale et notre capacité à fonctionner dans notre vie quotidienne. Mais ne vous inquiétez pas - nous pouvons apprendre à faire face avec empathie, éducation et traitement approprié.

Published on
9/10/2022
Updated on
7/2/2023
estimated reading time
minutes

écrit par

Alice

The mini Adhd coach

Reviewed by

Dans cet article

Reviewed by

A word form our expert

Sensibilité Sonore & TDAH

Beaucoup de personnes atteintes du Trouble du Déficit de l'Attention avec Hyperactivité (TDAH) subissent une surcharge sensorielle. La surcharge sensorielle se produit lorsque certains stimuli peuvent nous déséquilibrer, ajoutant une autre couche de distraction à nos esprits déjà occupés. Mais cela ne perturbe pas seulement notre concentration; cela peut également avoir un impact sur nos émotions. Cela peut parfois entraîner une dysrégulation émotionnelle, de la colère et une perte de contrôle.

Une manifestation spécifique de la sensibilité sensorielle est la sensibilité au son. Bien que tout le monde atteint de TDAH ne la vive pas, elle peut être très intense pour ceux d'entre nous qui la ressentent. Vous voyez, de nombreux individus avec le TDAH peuvent mener leur vie quotidienne en ignorant les bruits forts qu'ils rencontrent. Cependant, certains d'entre nous ont du mal à gérer nos réactions face aux sons, ce qui peut déclencher encore plus nos symptômes de TDAH. 😵‍

Lorsque nous avons une réaction extrême aux stimuli sonores, cela devient un véritable défi pour nous, surtout lorsque nous devons nous concentrer ou respecter des délais. Les sensibilités physiques qui se produisent à l'intérieur de nos oreilles rendent la concentration incroyablement difficile. Cela peut être véritablement frustrant pour nous et pour ceux qui nous entourent, qui peuvent ne pas comprendre l'ampleur de notre combat et penser que nous sommes dramatiques. 😠

Dans cet article, je partagerai certaines de mes luttes concernant la sensibilité au son tout en explorant les défis que les personnes atteintes de TDAH peuvent rencontrer lorsque certains sons deviennent accablants. Je partagerai également quelques stratégies et astuces que j'ai trouvées utiles pour naviguer dans la sensibilité au son et la misophonie.

Mais d'abord, discutons de la manière dont la sensibilité sonore peut apparaître dans le TDAH.

La Relation entre le TDAH et la Sensibilité Sonore

Bien que la sensibilité au son ne soit pas considérée comme un symptôme officiel du TDAH selon le Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux (DSM-5), c'est un défi auquel beaucoup d'entre nous sont confrontés au quotidien.

Laissez-moi vous expliquer comment cela se manifeste pour moi. 👇

Récemment, j'étais absorbé par un travail lorsque quelqu'un s'est approché de moi pour entamer une conversation. Au début, j'ai apprécié parler avec cette personne, mais lorsque la conversation a ralenti, elle a commencé à manger un paquet de chips juste à côté de moi. Les bruits de sa mastication et le froissement du sac ont commencé à me contrarier progressivement. 😡 Cela a atteint un point où je ne pouvais plus me concentrer, et j'ai même eu mal à la tête.

Je lui ai poliment demandé si elle pouvait arrêter ou aller ailleurs, mais elle a ri et a dit que j'étais "trop sensible". C'était un rappel flagrant que tout le monde ne comprend pas nos défis pour gérer nos réactions sensorielles.

Surcharge Sensorielle du TDAH

Vivre avec le TDAH peut en soi être accablant. En plus des symptômes bien connus d'hyperactivité, d'impulsivité et d'inattention, nous sommes souvent confrontés au défi moins connu du traitement sensoriel. Nos sens fournissent à notre cerveau des informations sur le monde, mais lorsqu'il y a trop d'informations qui affluent en même temps, cela peut conduire à une "surcharge sensorielle". Cela peut nous laisser sentir anxieux, stressés et complètement dépassés. 🤯

Voici quelques façons dont la surcharge sensorielle peut nous affecter :

Crises Emotionnelles

Les crises émotionnelles sont courantes chez les adultes atteints de TDAH, surtout lorsqu'elles sont liées à une surcharge sensorielle. Par exemple, passer près d'un chantier lors d'une promenade avec un ami peut déclencher une crise émotionnelle, alors que notre ami semble ne pas être dérangé. De même, être dans des espaces publics avec de multiples conversations ou un bruit de fond excessif peut également nous faire perdre pied. Il devient difficile de filtrer les informations importantes, ce qui entraîne frustration, anxiété et irritation.

Douleur Physique

Un autre aspect que nous pouvons rencontrer est la douleur physique. Des études suggèrent que les personnes atteintes de TDAH peuvent ressentir de la douleur causée par des sons en raison d'une condition appelée hyperacousie, où les sons forts provoquent un inconfort physique. 😷 Des recherches ont montré que l'hyperacousie est plus courante chez les enfants atteints de TDAH et peut également être trouvée chez des individus atteints de Troubles du Spectre de l'Autisme. De plus, les sons forts peuvent conduire à des problèmes de santé, des troubles de la santé mentale, des troubles neurodéveloppementaux, de l'anxiété sociale et des difficultés de communication.

Anxiété

L'anxiété est un autre combat auquel nous sommes confrontés. Lorsque nous avons des symptômes de TDAH combinés à une sensibilité au son, réguler notre système nerveux pour nous détendre peut être un défi. Les espaces publics ou les environnements bruyants peuvent rendre cela encore plus difficile. Nous pourrions avoir du mal à nous concentrer sur les tâches et avoir souvent l'impression de ne pas contrôler notre environnement.

Il est important de reconnaître que, dans la plupart des cas, nous avons peu de contrôle sur notre environnement. Le bruit continu d'un voisin, les aboiements persistants d'un chien ou les pleurs d'un bébé peuvent tous déclencher notre anxiété. De plus, s'endormir la nuit peut être difficile car nos esprits traitent constamment les différents stimuli que nous avons rencontrés tout au long de la journée. Comme si nos cerveaux n'étaient pas déjà assez sollicités ! 🤦🏼‍♀️

Visualisez vos traits liés au TDAH

Découvrez où vous vous situez dans le spectre du TDAH en répondant à 28 questions inspirées de l'Échelle d'Auto-évaluation pour Adultes (ASRS).

Faites le test gratuitement !

Misophonie : Une Forme Spécifique de Sensibilité Sonore

Parlons de la misophonie, une forme spécifique de sensibilité au son que beaucoup d'entre nous atteints de TDAH expérimentent. En fait, dans une étude, les chercheurs ont trouvé des preuves suggérant que 74% des personnes atteintes de TDAH répondaient aux critères de diagnostic de la misophonie. 😳

La misophonie fait référence à un fort désagrément (phobie) ou même un dégoût envers certains sons (miso) qui peuvent sembler ordinaires pour d'autres. Lorsque nous éprouvons de la misophonie, ces sons peuvent déclencher en nous des émotions intenses. C'est comme si on actionnait un interrupteur qui déclenchait une vague de colère ou de dégoût. Pensez simplement à la façon dont entendre quelqu'un bailler fort, un enfant crier, mâcher ou même respirer peut nous plonger dans la frustration ou l'irritation.

Nos cerveaux atteints de TDAH réagissent fortement à ces stimuli, et nous ne pouvons pas nous empêcher d'être dérangés par eux. Ces réponses émotionnelles peuvent nous pousser à réagir violemment ou à nous éloigner de la personne produisant le bruit. Ce n'est pas quelque chose que nous pouvons facilement contrôler. Malheureusement, cela peut vraiment nuire à nos performances au travail et à nos interactions sociales.

Misophonie et Troubles du Spectre de l'Autisme

Bien que la misophonie puisse survenir chez des personnes neurotypiques, elle est beaucoup plus courante chez les personnes neurodivergentes, telles que celles atteintes de TDAH ou de Troubles du Spectre de l'Autisme (TSA). Pour beaucoup de personnes neurodivergentes, la misophonie peut vraiment amplifier les symptômes. Elles peuvent devenir excessivement émotionnelles ou réagir agressivement à des sons spécifiques.

En conséquence, elles essaient souvent d'éviter les lieux ou les rassemblements où ces sons déclencheurs sont susceptibles d'être présents. Cela pourrait être pour éviter une gêne sociale ou un conflit, car la misophonie n'est pas une condition largement comprise. Cela peut être incroyablement isolant pour la personne qui en souffre. 😞

Stratégies pour Gérer la Sensibilité Sonore dans le TDAH

Gérer la sensibilité au son dans le TDAH peut être un défi. Cependant, certaines stratégies peuvent nous aider à la rendre plus gérable et nous permettre de vivre plus confortablement.

Explorons certaines approches ensemble.

Traitez les Symptômes du TDAH

Premièrement, nous devons nous assurer d'avoir un diagnostic précis et un plan de traitement efficace pour nos symptômes de TDAH. Cela pourrait impliquer des médicaments ou une thérapie, ou une combinaison des deux.

Les médicaments stimulants, par exemple, peuvent aider à améliorer notre concentration, tandis que la thérapie comportementale cognitive (TCC) peut nous aider à gérer nos réponses aux stimuli sensoriels. La thérapie par neurofeedback est une autre option qui implique de reprogrammer nos ondes cérébrales pour favoriser une meilleure régulation.

Casques à Réduction de Bruit

Des outils tels que les bouchons d'oreilles ou les casques à réduction de bruit 🎧 peuvent être nos sauveurs lorsque les bruits extérieurs nous submergent. Ils offrent un moyen subtil de minimiser notre exposition aux sons déclencheurs, créant un environnement plus confortable pour nous permettre de nous concentrer sur nos tâches.

Des recherches suggèrent que des frequences comme le bruit blanc, brun ou rose peuvent particulièrement bénéficier aux individus avec TDAH. Ces types de bruits agissent comme des masques pour les distractions environnementales et impactent les neurotransmetteurs du cerveau, augmentant le taux de signalisation entre les neurones. Ceci est particulièrement important car bien que notre cerveau semble toujours actif, les personnes avec TDAH sont plus susceptibles d'expérimenter une hypo-arousal, ce qui signifie que leur activité cérébrale est inférieure à l'optimal. En réduisant les stimuli extérieurs tout en augmentant l'activité neuronale dans notre cerveau, nous pouvons améliorer notre concentration et notre attention aux tâches en cours.

Le bruit blanc et brun en particulier, a ete trouve pour optimiser ce processus. Des études récemment revues par des pairs ont montré qu'il améliore l'efficacité de la stimulation cérébrale, en particulier chez les patients TDAH qui nécessitent des niveaux plus élevés de son et d'activité pour lutter contre la distraction. Dans l'étude, les chercheurs ont découvert que chez les personnes avec TDAH, le bruit blanc augmente le bruit neural, alors qu'il avait en réalité l'effet inverse dans les groupes témoins sans TDAH. Ils ont constaté que le bruit blanc aidait les personnes ayant du mal à bloquer les sons distrayants et améliorait leur capacité de concentration.

Thérapie d'Exposition Graduelle

La thérapie d'exposition graduelle est une approche précieuse pour gérer la sensibilité sensorielle. Bien que cela puisse sembler contre-intuitif, exposer progressivement les cinq sens à différents stimuli peut être bénéfique. Nous pouvons commencer avec des fréquences sonores plus faibles et augmenter progressivement l'intensité. Cette approche nous aide à développer une tolérance et à réduire notre réactivité aux sons qui nous dérangent généralement.

La thérapie d'exposition graduelle est largement utilisée dans la Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC) pour réduire l'impact des stimuli perturbants associés à des conditions comme le trouble obsessionnel-compulsif (TOC). Nous pouvons développer une résilience et reprendre le contrôle sur les expériences sensorielles en nous acclimatant lentement aux sons difficiles. Cependant, il est essentiel de noter que la thérapie d'exposition graduelle devrait être effectuée lentement et toujours avec le soutien d'un thérapeute en TCC. La tenter trop rapidement sans aide professionnelle peut aggraver le problème.

Ancrage et Pleine Conscience

Les techniques d'ancrage peuvent nous aider à gérer notre réaction aux déclencheurs sonores et apporter un sentiment de calme face à la surcharge sensorielle. Un moyen efficace de nous ancrer est de se connecter avec la nature. Passer du temps à l'extérieur, que ce soit pour marcher dans un parc, s'asseoir sous un arbre ou sentir la terre sous nos pieds, peut nous aider à retrouver un sentiment de stabilité et d'équilibre. La présence apaisante de la nature peut agir comme une force d'ancrage, nous permettant de recentrer notre attention et de réguler nos émotions face à des sons accablants.

Créer un Espace Sécurisé

Établir des zones calmes dans nos espaces de vie peut offrir un sanctuaire pour la détente et une pause de la stimulation auditive. Désignez une zone ou une pièce spécifique où le bruit est minimisé et créez une atmosphère calme et paisible. Utilisez des matériaux d'insonorisation, des meubles doux et un éclairage doux pour améliorer la tranquillité de l'espace. Cette zone de calme peut servir de refuge où nous pouvons nous détendre, nous ressourcer et trouver un réconfort lorsque la sensibilité au son devient écrasante. C'est aussi une méthode couramment utilisée pour la surcharge sensorielle que de nombreux adultes et enfants diagnostiqués avec un trouble du spectre de l'autisme éprouvent.

Conclusion

Bien que la sensibilité au son et la misophonie ne soient pas un symptôme principal du TDAH, il est toujours important pour nous de reconnaître leur impact sur nos vies. Quand tout autour de nous semble trop bruyant, nous devons être conscients et prendre des mesures pour gérer ces symptômes. Comprendre comment le son nous affecte et trouver des moyens d'y faire face peut rendre notre vie quotidienne bien plus facile et agréable.

Même si la sensibilité au son et la misophonie peuvent nous faire sentir isolés, souvenez-vous que vous n'êtes jamais seul et qu'il y a des gens qui comprennent votre lutte. Chercher le soutien de professionnels de la santé, de thérapeutes et de groupes de soutien peut nous fournir des conseils inestimables et un sentiment d'appartenance. Partager nos expériences, nos défis et nos succès avec d'autres qui savent exactement d'où nous venons peut nous aider à reprendre une partie du pouvoir.

Souvenez-vous, la sensibilité au son est une expérience réelle et valide pour beaucoup d'entre nous avec le TDAH. Malgré ce que les gens peuvent vous dire, vous n'êtes pas trop sensible ou difficile - votre cerveau est simplement différent, c'est tout. Beaucoup d'entre nous ici mènent le même combat. Mais avec les bons outils et techniques, c'est une bataille que nous pouvons gagner, je vous le promets! 💪🏽

Livre d'auto-évaluation du TDAH

Visualisez et évaluez 25 traits du TDAH et comprenez comment ils affectent votre vie. Le cahier contient 61 pages avec des exemples visuels.

En savoir plus
Could it be ADHD? The Self-Assessment Workbook by The Mini ADHD Coach.

Sensibilité Sonore & TDAH: Foire Aux Questions (FAQ)

La sensibilité au son peut-elle être un symptôme du TDAH?

La sensibilité au son n'est pas un symptôme officiel du TDAH, mais de nombreuses personnes atteintes de TDAH éprouvent une sensibilité accrue à certains sons ou de fortes réactions à ceux-ci.

Quelles sont certaines manifestations de la sensibilité sonore dans le TDAH?

La sensibilité au son dans le TDAH peut se manifester de différentes manières, telles que la misophonie et l'hyperacousie. La misophonie se réfère à des réactions émotionnelles intenses déclenchées par des sons courants, tandis que l'hyperacousie implique de ressentir une douleur physique due à des bruits forts, en particulier dans les oreilles.

Comment les personnes atteintes de TDAH peuvent-elles gérer la sensibilité au son?

Il existe diverses stratégies pour gérer la sensibilité au son dans le TDAH. Celles-ci incluent la recherche d'un traitement approprié pour les symptômes du TDAH, l'utilisation d'outils comme les bouchons d'oreille ou les casques à réduction de bruit, l'exploration de la thérapie d'exposition graduelle, la pratique de techniques d'ancrage et de pleine conscience, et la création de zones calmes à la maison.

Share this article on Social Media

Help us raise awareness around ADHD, let's spread ADHD love and support to all that need it.

If you liked this article you are going to like these ones:

Check out more content about similar topics: